Trop bon, les poissons et fruits de mer de Vendée !

Une flottille de chalutiers, fileyeurs, caseyeurs et ligneurs sillonne le littoral vendéen afin d'en extraire les meilleures saveurs iodées. Soles aux ventres clairs, bars argentés, merlus, congres, homards, tourteaux, araignées échouent dans les coques colorées des bateaux. Quant aux huîtres et coquillages, ils s'abandonnent au gré des marées, pour le plus grand plaisir des pêcheurs à pied !

Trop bon, les poissons et fruits de mer de Vendée !

La sole des Sables-d'Olonne

La sole des Sables-d'Olonne, dite "sablaise", est une espèce locale convoitée depuis le XVIe siècle. Emblématique de la côte vendéenne, ce poisson plat à forme ovale possède une chair blanche et ferme qui s'accommode des meilleurs condiments. Cuisinée en filet, elle est également appréciée entière, dans sa version sole "Meunière".

À lire sur le blog du camping : Visite de la criée des Sables d'Olonne

La sardine de Saint Gilles Croix de Vie

Une mer d'huile contient fatalement d'indolents bancs de poissons d'environ 12 à 15 centimètres, au dos bleu vert et au ventre argenté : les sardines. C'est à Saint Gilles-Croix-de-Vie que la sardine commença à être pêchée au début du XVIIe siècle. Les boîtes de sardines à l'huile de Saint Gilles-Croix-de-Vie sont maintenant exportées dans le monde entier et arborent fièrement leur Label rouge.

Le thon de l'île d'Yeu

Le thon blanc germon ou albacore est le poids lourd des pêches du littoral vendéen ; les pêcheurs de l'île d'Yeu en ont fait leur spécialité depuis 4 siècles. Sa chair abondante, fine et délicate se consomme en morceau, séché, en boîte, en filet ou en miettes, mais aussi en rillettes.

Les moules de Bouchot

La baie de l'Aiguillon est le berceau des moules élevées sur bouchots. La méthode séculaire du bouchot consiste à planter des pieux de chêne sur lesquels les moules se développent. De petite taille, mais bien pleines, les moules de bouchot sont d'une belle couleur jaune avec une coquille bien noire et assez dure. Elles sont d'une saveur exquise et prononcée.

L'huître Vendée Atlantique

Presque aussi célèbre que la Route de la soie, la route de l'Huître longe le littoral vendéen, de l'estuaire de la Loire jusqu'à la baie de l'Aiguillon. L'affinage de l'huître de Vendée Atlantique s'effectue dans des bassins de faible profondeur, où l'eau est moins salée et plus riche en plancton. Elles se consomment nature ou chaudes, avec un trait de citron ou une sauce à l'échalote.

Coquilles et crustacés (à pêcher soi-même)

Les jours de grande marée, la Vendée attire les amateurs de coques, palourdes, huîtres, moules, pignons, bigorneaux, crevettes grises et crabes. Profitez de votre séjour en camping aux Sables-d'Olonne pour vous adonner à la pêche à pied en Vendée, ce loisir familial indissociable des vacances en bord de mer. Une activité ludique et gratuite !

La Civelle, le caviar du marais vendéen

En hiver, les pêcheurs se livrent à la pêche à la coquille Saint-Jacques et aux pétoncles dans les pertuis charentais, mais aussi à la pêche à la civelle en rivière et dans le Marais breton vendéen. Surnommée "l'or blanc des marais", la civelle est réputée pour sa saveur, cet alevin d'anguille est convoité par les palais les plus fins. Au Japon, il est considéré comme un mets d'exception.

photo@Simon Bourcier, Vendée Expansion

lundi 31/01/2022 - 14:43:00
Cet article vous a plu ? Partagez-le !