Que faire et que voir au Château d'Olonne ?

Le Château d'Olonne, ville des Sables d'Olonne, est une destination idéale pour se ressourcer dans un environnement exceptionnel tourné vers la mer et le nautisme. Parmi ses atouts : la plage de Tanchet, la Côte Sauvage avec le Puits d'Enfer, ses pistes et sentiers pédestres et cyclables, son patrimoine historique et culturel authentique et préservé. Découverte !

Que faire et que voir au Château d'Olonne

Station balnéaire voisine des Sables d'Olonne, ressourçante et naturelle

Le Château d'Olonne se situe sur la Côte de Lumière, en Vendée, dans le prolongement de la station balnéaire des Sables d'Olonne. C'est ici qu'est situé notre Camping 4 étoiles Le Puits Rochais ! Notre petite station balnéaire de 14 000 habitants s'étend sur 31 km2 le long de la façade atlantique, bordée par cinq kilomètres de plage, un littoral de falaises et de criques et une forêt de chênes verts qui s'enfonce dans l'arrière-pays très marqué par l'agriculture et les paysages bocagers. Ne cherchez plus, vous venez de trouver la destination de vos prochaines vacances en Vendée !

La plage de Tanchet, sable fin et vagues à plein tube

Située à l'extrémité sud de la grande baie des Sables d'Olonne, cette plage de sable fin est le premier point d'ancrage des vacanciers et des loisirs d'été. Appréciée pour la baignade familiale, la plage de Tanchet est bordée par une piste cyclable et une agréable promenade piétonnière. On y trouve des petits restaurants sur le sable pour se restaurer après la baignade. La plage de Tanchet est aussi un spot de surf très populaire en Vendée auprès des amateurs de sports de glisse, avec des vagues rapides et de beaux tubes. De nombreuses compétitions s'y déroulent tout au long de l'année.

La Côte sauvage, le Puits d'enfer et la baie de Cayola

Sur la route de la corniche, entre le port de Bourgenay et les Sables d'Olonne, on peut découvrir la Côte sauvage du Château d'Olonne. Piétons et cyclistes sont choyés tout le long du littoral castelolonnais, de la plage de Tanchet à la baie de Cayola. Sur cinq kilomètres environ, la Côte sauvage présente un front de mer spectaculaire et des paysages très variés, voire insolites pour certains. À commencer par le Puits d'enfer, une impressionnante faille de 30 m de long creusée dans la falaise. Entrecoupée de corniches rocheuses, de dunes et de petites criques de sable, la côte sauvage s'ouvre ensuite sur la baie de Cayola. Ce site naturel protégé est unique en Europe. Sa particularité tient à sa gigantesque dune de galets en quartzite qui s'étire sur 120 m de long et 40 m de large.

Le patrimoine en balades

Inutile de chercher un château au Château d'Olonne... Il ne reste rien de la forteresse féodale qui a donné son nom à la commune. En revanche, l'église Saint-Hilaire, construite à son emplacement, a traversé les siècles sans trop de vicissitudes depuis le début du XIVe siècle. Au départ du parking de l'église, un sentier balisé permet de se balader dans le bois du Fenestreau et ses 25 hectares de verdure. En chemin, on peut découvrir un logis bâti au XVe siècle, ancienne résidence des Seigneurs d'Olonne. Plus loin, on ira saluer la Vierge du Fenestreau, une statue datée de 1915 sur laquelle les fidèles ont gratté la date de leurs voeux à Marie.

Sur le littoral du Château d'Olonne, un autre trésor d'histoire s'offre au regard des visiteurs : l'abbaye Saint-Jean d'Orbestier, construite face à la mer. Emblématique au Pays des Olonnes, cette église abbatiale témoigne de ce qui fut un important monastère entre les XIIe et XVIIIe siècles. Ouverte à la visite, l'abbaye accueille aujourd'hui des expositions d'art contemporain durant l'été.

photo@Alexandre Lamoureux

mercredi 15/06/2022 - 17:27:00
Cet article vous a plu ? Partagez-le !