Vroum, vroum... le musée de l'Automobile de Vendée !

 
Publié le 03/02/2020 :

À Talmont-Saint-Hilaire, le musée de l'Automobile de Vendée rassemble une collection exceptionnelle de véhicules historiques, des premières voitures à vapeur du 19e siècle, jusqu'aux prototypes futuristes des années 1990. Amateur de belles anciennes, passionné de mécanique ou nostalgique des voitures sans électronique, vous serez comblé !

le musée de l'Automobile de Vendée

Cent ans d'histoire automobile

À Talmont-Saint-Hilaire, à quelques minutes du camping près des Sables d'Olonne, le musée automobile de Vendée est un petit musée familial où le visiteur est invité à déambuler dans une immense salle de 3 000 m2 entièrement dédiés à l'automobile.

Des premiers " Teufs-Teufs " d'avant-guerre jusqu'aux prototypes futuristes conçus dans les années 90, près de 160 véhicules de collection sont ici pieusement gardés et entretenus. Pour la plupart, en parfait état de marche. Le tout est parfaitement mis en valeur avec des mannequins, des affiches anciennes et des accessoires d'époque. La visite s'accompagne de panneaux explicatifs qui apportent un éclairage supplémentaire sur les voitures mythiques qui ont marqué leur époque.

À ne pas manquer : la reconstitution du premier garage (1929) de Gaston Giron, le fondateur du Musée. Le mécanicien passionné de belles cylindrées commença sa collection de voitures anciennes en 1939, avant de créer le musée de l'auto de Vendée en 1976.

Les voitures les plus marquantes de leur époque

Entre la rustique deudeuche, la légendaire Citroën DS et les belles Simca qui se rappellent à nos bons souvenirs, on découvre des modèles et marques françaises connues et moins connues : Rochet-Schneider, Brasier, Facel-Vega, Delaunay-Belleville, Chenard et Walcker...

Parmi les pièces historiques du musée, un tricycle à vapeur de 1885 imaginée par le marquis Albert de Dion, pionnier de l'industrie automobile en France. Vitesse de pointe : 25 km/h ! Ici une berline de voyage Léon Bollée, année 1904, dans son état d'origine ; là-bas, un cabriolet " Milord " Delahaye 1935, habillé par le grand carrossier Henri Chapron.

Beaucoup de Françaises, mais aussi des Italiennes, des Anglaises, des Américaines... Parmi elles, une élégante Studebaker Champion coupé de 1953, une Chevrolet Corvair, modèle lancé dans les sixties pour concurrencer la Volkswagen Coccinelle, une Bugatti Brescia de 1923, petite sportive biplace capable de monter confortablement à 100 km/h. Le musée présente également des voitures de course originales comme l'antique Maserati Alexander (1948), la Bora Formule V, dont une cinquantaine d'exemplaires seulement sortiront des chaînes de production entre 1966 et 1968. Plus loin, une Formule Ford Van Diemen, une " caisse à roulette " qui allait révolutionner le sport automobile britannique à la fin des années 1970.

D'autres modèles, plus rares et étonnants, attirent l'attention des amateurs de pièces originales. Il s'agit de la VERA et de sa petite soeur SOGNA, concept-car futuriste construit dans les années 1990 à Turin (Italie), seul exemplaire doté d'un moteur Lamborghini Countach ! Autant vous dire qu'elle ne court pas les rues.

Préparer votre visite

  • Musée de l'Automobile de Vendée, route des Sables-d'Olonne, Talmont-Saint-Hilaire (à 5 km du camping)
  • Ouvert tous les jours de 9 h 30 à 19 h.
  • Tarifs : 14 €/adulte, 7,50 €/enfants (5 à 12 ans), gratuit pour les moins de 5 ans.
  • Site web : www.musee-auto-vendee.com

photo © Alf van Beem

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
< Retour au Blog