Talmont-Saint-Hilaire : Sur les traces des dinosaures en Vendée

 
Publié le 25/09/2019 :

À 10 km du camping en Vendée, entre Talmont-Saint-Hilaire et Jard-sur-Mer, des milliers d'empreintes de dinosaure ont été conservées dans le sol. Ce site exceptionnel classé au patrimoine géologique national est le plus important gisement d'empreintes de dinosaures de France !

Talmont-Saint-Hilaire : Sur les traces des dinosaures

Les premiers habitants de la Vendée : les dinosaures, il y a plus de 200 millions d'années

Profitez de vos vacances en camping près de Talmont-Saint-Hilaire pour découvrir ce site géologique remarquable de Vendée. Entre la plage du Veillon et Port Bourgenay, plus de 2 000 empreintes de dinosaure, vestiges de l'ère secondaire, ont été répertoriées ! Ce gisement paléontologique exceptionnel atteste de la présence d'une dizaine d'espèces de dinosaures sur le littoral talmondais, il y a 200 millions d'années. À l'époque, on croisait sur l'estran de grands prédateurs comme l'Eubrontes veillonensis, un animal de 3 mètres de haut, muni de trois griffes acérées à l'extrémité des doigts; mais aussi des Grallator de type Coelurosauriens et des Talmontopus tersi, une espèce herbivore semblable à un Iguanodon du Crétacé. Si vous ne faites pas la différence, demandez à vos enfants, ils sauront !

Un peu d'histoire

En 1963, Gilbert Bessonat, ingénieur chimiste, découvre les empreintes de dinosaures au Veillon, à Talmont-Saint-Hilaire, en réalisant des relevés géologiques au pied de la falaise. La nouvelle fait rapidement le tour de la communauté scientifique attirant de nombreux paléontologues, géologues et naturalistes sur le site du Veillon.
En 1967, la Société Géologique de France publie un Mémoire intitulé "Les empreintes de pas de Reptiles de l'Infralias du Veillon" qui participe grandement à la renommée du site en France et à l'étranger. En 2010, le site est classé au patrimoine géologique national.
Auparavant, on observait bien plus d'empreintes de dinosauriens, mais l'occupation humaine et les différents prélèvements effectués par les chercheurs et les scientifiques (mais aussi des collectionneurs et marchands d'art peu scrupuleux) ont fait disparaître progressivement ces traces.

Comment ces traces se sont-elles formées ?

Difficile d'imaginer qu'il y a 200 millions d'années, au début du Jurassique, des dinosaures se baladaient sur le littoral vendéen, point de rencontre du Massif armoricain et du Bassin aquitain.
Après 160 millions d'années d'un règne sans partage, les dinosaures ont disparu de la surface de la Terre. Toutefois, ils ont laissé leurs empreintes dans le sol mou et humide de l'estran à Talmont-Saint-Hilaire. Les variations du climat, la montée du niveau des mers, ainsi que les dépôts successifs de sable et de vase ont permis de conserver les traces des dinos sous d'épaisses plaques de grès.

Où voir les empreintes de dinosaure à Talmont-Saint-Hilaire ?

À marée basse, on peut voir les traces des dinosaures sur les dalles fossilisées du platier rocheux, au large du Veillon, entre le parking de la plage du Veillon et l'anse de Bourgenay. Certaines empreintes mesurent jusqu'à 50 centimètres de long ! Si vous avez des paléontologues en herbe dans la famille, vous n'avez pas fini de scruter le sol à la recherche du moindre indice. N'oubliez pas que le site est protégé. Seules l'observation et la prise de photographies sont autorisées.

Pour prolonger l'expérience dinosaure en Vendée : découvrez Dino's Parc, un parc de loisirs sur le thème des dinosaures à Saint-Hilaire-de-Riez, avec des tyrannosaures à taille réelle dans leur milieu naturel.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
< Retour au Blog